Archives de Catégorie: Société

notre vision du monde contemporain

Sécurité routière, écologie : des prétextes

Les promesses électoralistes sont faites pour être vite oubliées. Ce sont des utopies lancées lors de campagnes électorales pour séduire la part crédule de l’électorat ! Après l’élection on les cache dans un coin sombre en espérant l’amnésie collective. Il arrive pourtant qu’un élu inexpérimenté s’obstine à les garder en pleine lumière. Cette incongruité rarissime mène inévitablement au désastre ! Lire la suite

Publicités

Plus belle la vie… ?

Elle est pas belle la vie ?! Parfois j’en doute. Ce matin en me rendant, comme chaque jour, à mon travail j’ai vu au milieu de la rue un petit chat noir écrasé. Il faisait nuit; il faisait froid. J’ai senti la tristesse m’envahir. Naturellement des images de ma petite Chipouille, une chatte adorable, me sont venues. j’ai pensé au propriétaire du petit animal mort si tragiquement. J’ai imaginé son attente vaine du retour de son compagnon à quatre pattes. Chaque escapade de ma petite boule de poils me remplit d’angoisse. Il est impossible de la priver de liberté. Si je la séquestrait elle serait bien trop malheureuse.

Coucou ! C’est moi Chipouille !

Avec la tristesse la colère est montée en moi. Lire la suite

kirigami de la semaine n°23 : l’Euro 2016 et la violence, bof !

semaine23Le lundi 6 et le jeudi 9 juin, les kirigami sont des nœuds. Ce type de motif est toujours assez difficile à confectionner. Il faut commencer par bien observer le modèle pour comprendre comment procéder… puis il faut agir lentement, sans précipitation. En somme il faut être zen ! Le pop-up bien nommé par les Almaniaks de « drôle de tête » est un duo qui emploie le kirigami du mardi 7 et celui du mercredi 8 juin. Le kirigami du vendredi nécessite le recours à un perforatrice pour percé les trous ronds. Le découpage du kirigami du weekend est particulièrement difficile. Il est recommandé d’utilisé un cutter à la lame bien effilée.


Cette semaine débute l’euro 2016, les jeux du cirque sont ouverts ! Lire la suite

Les frères Kouachi ont gagné

« Je suis Charlie » pour défendre la liberté d’opinion et le droit à l’expression. « Je suis Charlie » contre les fanatismes, contre la barbarie, contre la sottise des semeurs de terreur. Je ne suis pas Charlie pour cautionner toutes les outrances et la grossièreté. Cabu et ses potes étaient des artistes talentueux. Ils m’ont souvent fait rire. Ils m’ont aussi parfois choqué. La caricature est un garde-fou nécessaire et salutaire, porteur de réflexion. Mais quand elle est offensante, ce n’est plus de l’humour. Lire la suite

Image

Je suis Charlie

Lire la suite

Des éducateurs sans éducation

Il m’arrive de me demander si je ne devrais pas cesser de partager mes idées et mes points de vue, ici ou ailleurs, tant je me sens décalé de mes contemporains. Parfois je me dis que je ferais mieux de rechercher un petit coin tranquille, si cela existe encore, de m’y retirer et d’oublier le reste du monde. Si je vous dis cela c’est que certains échanges sont parfois tellement décevants que j’en viens à penser que nous sommes revenus à la barbarie et qu’il n’y a plus rien à y faire…

Je discutais dernièrement avec un jeune homme, environ 35 ans, coordinateur dans un lycée professionnel. Ce monsieur, qui a donc la noble charge d’éduquer de nombreux enfants, m’expliquait qu’il ne comprenait pas que la justice interdise le « lancer de nains ». Il était outré Lire la suite

kirigamis de la semaine n°23 : le temps qui passe (suite)

6 mois déjà

Le chronovore s’est nourri de la moitié de mon éphéméride

Chaque jour une feuille de l’almanach tombe. Nous avons déjà parcouru la moitié de l’année 2014, l’avons-nous vécue pleinement ? Le temps grignote implacablement notre existence. Mon calendrier amputé d’une bonne part de ses pages semble avoir été rongé par un animal fantastique : un chronovore. Lire la suite