Archives de Catégorie: Peintures

un peu de lumière dans la nuit…

Sur le lutrin : expo Picasso à Landerneau

J’avoue que lorsque j’ai su que cette année l’exposition d’art moderne à Landerneau était dédiée à Picasso j’étais un peu déçu. J’avais déjà visité plusieurs expositions de ce grand artiste. J’aurais préféré découvrir les œuvres d’un peintre que je n’avais jamais vu. Quelle erreur !

Cette exposition est unique et ne ressemble à aucune autre ! Son titre nous met sur la voie : Picasso. C’est tout simple et cela résume bien ce que l’on va pouvoir admirer sur les murs des Capucins, lieu où se tient l’expo. Il s’agit d’une rétrospective, donc une invitation à parcourir toute l’œuvre du maître depuis ses premiers dessins jusqu’à sa mort. Mais l’immense intérêt réside dans la présentation de travaux inédits qui permettent d’appréhender des facettes peu connues de Picasso. Il est souvent associé au cubisme, c’est en fait très réducteur. Le cubisme n’est qu’un petit îlot au milieu de l’océan de ses recherches picturales. A Landerneau certains tableaux pourront en surprendre plus d’un ! La diversité est au rendez-vous : diversité de style, de techniques, de thèmes… le fruit d’un immense génie créateur parfois un peu caricaturé. Sans doute aussi par sa faute car je suis persuadé qu’il a quelquefois un peu abusé de sa notoriété…

Autre source d’étonnement dans cette exposition :  les toiles peintes par le père de Picasso. Son père était en effet professeur de peinture.

Cette exposition dure jusqu’au 1er novembre 2017.

Imagination errante

Petit châssis entoilé de 20 cm X 20 cm que j’ai peint à la peinture acrylique.

Rétrospective

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une rétrospective de mes travaux artistiques présentés sur ce blog.

oiseau 2, estampe

oiseau2 n1

oiseau2 n3oiseau2 n2Mes retrouvailles avec mes vieilles linogravures m’ont motivé pour reprendre cette activité. Comme premier travail, je me suis amusé à réinterpréter une  composition que j’avais créée il a presque quarante ans (cliquez ici pour la voir). Je me demandais comment j’aurais aujourd’hui organisés ces mêmes éléments. Pas certain que ce soit mieux ! Voici donc le résultat imprimé sur du papier banane jaune et sur du Canson blanc. Le papier banane ressemble un peu au papier murier. Il est fabriqué artisanalement avec des incrustations de fibres de bananier. Dimensions du dessin : 10,5 X 15 cm.

linogravure, l’oiseau

bird2Il y a presque quarante ans, j’avais, lors de mes études, découvert les techniques de la linogravure. J’ai ressorti, avec plaisir et amusement, mes premiers travaux dont cet « oiseau et la guitare ». J’en ai tiré quelques épreuves sur papier murier fibré. Les effets de transparences sont très intéressants sur ce type de papier. Dimensions du dessin : 9 X 12 cm.

Quilling : la coccinelle égarée

coccinelle3bCette coccinelle qui s’est égarée dans mon tableau, je l’ai façonnée en papier roulé. C’est un classique du quilling, encore appelé paperolle. Elle est un clin d’œil figuratif dans ma composition abstraite. Les formes arrondies, d’un style plus personnel, sont également dérivées du quilling. Le fond de ma toile, d’un petit format (20 X 20 cm), est un travail sur différentes techniques de la peinture moderne. Je l »ai encadré d’une bande de carton ondulé noir, un rappel du motif principal.

gouache sur Canson noir

la forêtUne de mes peintures, inachevée…