Archives de Tag: Humour

sur le lutrin :Vincent Roca

Notre philosophie ? Thèse, antithèse, charentaises.

Vincent Roca

Les maux de la publicité

courtoujoursVoici un texte toujours d’actualité que j’avais publié en octobre 2012. Je l’ai à peine modifié.

La boîte aux lettres, plus vous la videz, plus elle se remplit. Telle une boîte de Pandore, elle donne un peu d’espoir, et apporte tous les maux du monde. Peu de mots doux, mais beaucoup de publicités déposées par des petites mains anonymes. Aucun gros mot, que de grands maux. Je ne m’en plains pas. Comme un enfant devant la vitrine d’un magasin de jouets, j’aime regarder ces dépliants colorés, ces feuilles imprimées.  Que de nouveautés, d’objets extraordinaires, de ventes exclusives, de fêtes et d’anniversaires célébrés par des soldes et remises exceptionnelles ! Rien d’inutile et cher, que de bonnes affaires… ?

Ces prospectus sont parfois de petits chefs-d’œuvre. Lire la suite

Les frères Kouachi ont gagné

« Je suis Charlie » pour défendre la liberté d’opinion et le droit à l’expression. « Je suis Charlie » contre les fanatismes, contre la barbarie, contre la sottise des semeurs de terreur. Je ne suis pas Charlie pour cautionner toutes les outrances et la grossièreté. Cabu et ses potes étaient des artistes talentueux. Ils m’ont souvent fait rire. Ils m’ont aussi parfois choqué. La caricature est un garde-fou nécessaire et salutaire, porteur de réflexion. Mais quand elle est offensante, ce n’est plus de l’humour. Lire la suite

Prendre ses pieds

Ce petit texte est la réécriture d’un billet, « Penser avec les pieds », que j’avais publié en mai 2012.

pied_05Le prix de la photographie argentique calmait les ardeurs des frénétiques du mitraillage, mais avec le numérique, appuyer sur le déclencheur ne coûte pratiquement plus rien… Instagram, aujourd’hui propriété de Facebook, est un service qui permet de partager, sur les systèmes Android, Windows Phone… les photographies et les vidéos prises par les téléphones mobiles. Les pages de ce site sont un déversoir où les Narcisse se mirent et s’admirent. Un miroir dont Ovide aurait pu s’inspirer pour rédiger ses Métamorphoses. Sur la page « instapied » (http://followgram.me/tag/instapied) et ses dérivés (instapieds, instapidi…) les gens exposent Lire la suite

Questionnement sociétal ?!

L’origine des mots est souvent bien mystérieuse. L’étymologie aide à en saisir la genèse, mais beaucoup échappent  à notre filature.  Ils ont une vie autonome, ils évoluent. Ils changent de sens.  Le mot collatéral  existe depuis au moins trois cents ans.  Initialement il qualifiait une parenté dans un arbre généalogique, il désignait également un élément d’architecture. Ce n’est que très récemment qu’il est devenu un mot d’excuse ! Les « dégâts collatéraux », dans la bouche des stratèges militaires occidentaux,  légitiment des massacres de civils par les bombes de nos « guerres propres ». La « guerre propre » est, elle-même, une curiosité.  Pour plagier Coluche : un linge propre, je vois ce que c’est, une rue propre aussi, mais une guerre ? Quelqu’un la balaie régulièrement ? On la nettoie avec quel détergent ? A moins que nous voulions dire par là que cette guerre nous appartient, un peu comme notre « amour propre » ? Ce qui caractérise une « guerre propre », c’est qu’elle est menée par nos démocraties occidentales. Une démocratie ne fait que des « guerres propres », par humanisme éclairé. Les « guerres sales » ? ce sont celles… des « autres « ! La Guerre du Golfe n’a pas été Lire la suite

Le hard rock peut aussi être zen !

tout est zen ! « Smoke on the Water », la célèbre chanson du groupe de hard rock Deep Purple, est ici interprétée dans un style pour le moins surprenant 🙂 Qui aurait cru, en 1972, quand elle est parue sur l’album Machine Head, que c’était une musique de méditation zen

pour voir la vidéo cliquez sur ce lien : http://www.dailymotion.com/video/x45alt_smoke-on-the-water-version-zen_music

Sur le lutrin : épitaphe anonyme, cimetière de Montparnasse

« Prépare pour le pire, espère le meilleur, prends ce qui vient. »