Archives de Tag: Morale

sur le lutrin : « Macron et les retraités : la guerre est déclarée ! » de Thierry Benne

Bonjour à toutes et à tous ! Petit préambule avant d’entrer dans le vif du sujet de ce post : je ne fais pas de prosélytisme politique ! ni ici, ni ailleurs :). Ceci ne m’interdit pas d’avoir une réflexion sur ce qui se passe dans notre société. Il n’est pas nécessaire d’adhérer à un parti politique ou de se réclamer d’une idéologie pour avoir un regard critique sur nos dirigeants. Il faut juste un peu de bon sens…

Je vous rapporte aujourd’hui un article de Thierry Benne publié le 3 septembre 2018 sur le site de l’IREF : Vous pouvez en lire l’intégralité en cliquant ici. En suivant ce lien vous trouverez également les commentaires des lecteurs. Certains sont intéressants. L’IREF, Institut de Recherche Économique et Fiscale, œuvre pour une économie libérale et pour la réduction du poids de l’État et des prélèvements obligatoires. Il milite pour le libre-échange et la mondialisation. Je suis loin d’approuver cette position qui défend un ultra-capitalisme dont nous voyons bien tous les méfaits écologiques et sociaux. Ces jours-ci Valéry Giscard D’Estaing lui-même dénonçait les excès de ce système économique : « Actuellement, l’argent va avec le pouvoir. Le pouvoir est avec l’argent. À l’heure actuelle, l’enrichissement des plus riches est plus rapide qu’il ne l’a jamais été. », il s’étonnait également que : »personne ne proteste. C’est très étrange. Et cela dans le monde entier. La société évoluant dans une société où l’argent a le pouvoir, les éléments de culture s’infléchissent en direction de la demande de cette société. » (pour voir la source de l’information cliquez ici). Il ne faut cependant par être obtus. Les analyses de l’IREF sont très bien documentées. Ses membres sont évidemment des économistes de haut niveau qui posent les vrais questions… même si les solutions proposées sont souvent discutables ! Lire la suite

Publicités

sur le lutrin : Jean de la Bruyère

On ne doit pas juger du mérite d’un homme par ses qualités, mais par l’usage qu’il en sait faire.

Jean de la Bruyère

Plus belle la vie… ?

Elle est pas belle la vie ?! Parfois j’en doute. Ce matin en me rendant, comme chaque jour, à mon travail j’ai vu au milieu de la rue un petit chat noir écrasé. Il faisait nuit; il faisait froid. J’ai senti la tristesse m’envahir. Naturellement des images de ma petite Chipouille, une chatte adorable, me sont venues. j’ai pensé au propriétaire du petit animal mort si tragiquement. J’ai imaginé son attente vaine du retour de son compagnon à quatre pattes. Chaque escapade de ma petite boule de poils me remplit d’angoisse. Il est impossible de la priver de liberté. Si je la séquestrait elle serait bien trop malheureuse.

Coucou ! C’est moi Chipouille !

Avec la tristesse la colère est montée en moi. Lire la suite

Des éducateurs sans éducation

Il m’arrive de me demander si je ne devrais pas cesser de partager mes idées et mes points de vue, ici ou ailleurs, tant je me sens décalé de mes contemporains. Parfois je me dis que je ferais mieux de rechercher un petit coin tranquille, si cela existe encore, de m’y retirer et d’oublier le reste du monde. Si je vous dis cela c’est que certains échanges sont parfois tellement décevants que j’en viens à penser que nous sommes revenus à la barbarie et qu’il n’y a plus rien à y faire…

Je discutais dernièrement avec un jeune homme, environ 35 ans, coordinateur dans un lycée professionnel. Ce monsieur, qui a donc la noble charge d’éduquer de nombreux enfants, m’expliquait qu’il ne comprenait pas que la justice interdise le « lancer de nains ». Il était outré Lire la suite

Chronique des kirigamis : drôle de démocratie !

semaine 34

semaine 34Chaque nouvelle élection affiche des taux d’abstention records. Ils friseront bientôt les 60 %. Lors des dernières législatives (mai 2014) la plupart des députés ont été élus par une petite majorité, de l’ordre de 25% des suffrages exprimés. Ces chiffres, rapportés aux nombres des inscrits, révèlent que ces dirigeants ont été choisis par moins de 2 électeurs inscrits sur 10 ! Avec la démocratie le peuple est souverain parait-il, mais quand les élus sont portés au pouvoir avec aussi peu d’adhésion, Leur représentativité devient problématique. En première lecture ces résultats dénoncent évidemment le manque de sens civique de beaucoup de Français. Mais si nous les observons plus attentivement, ils disent tout autre chose. Interrogez les personnes autour de vous qui ne se rendent plus aux urnes. Pourquoi ne votent-elles pas ? Lire la suite

Sur le lutrin : « à bas les intellectuels ! »

« Le drame c’est que les gens intelligents sont trop intelligents pour se croire intelligents, ils ne se mettent jamais en avant, ils ne briguent aucun poste, l’ambition à leurs yeux est le premier signe de bêtise, voilà pourquoi tous les pays du monde sont dirigés par des crétins. »

« A bas les intellectuels ! » chronique de Michel Polac dans l’Événement du Jeudi du 17 septembre 1992

sur le lutrin : La fin et les moyens

New York Police judiciaire me réconcilie avec les séries américaines. L’intrigue de l’épisode rediffusé samedi dernier, « la fin et les moyens »,  soulève une question d’éthique qui donne du grain à moudre :

l’équité est-elle toujours juste ?