Archives de Tag: Philosophie

sur le lutrin : un poète inconnu

Si on ne cultive pas le bonheur comment voulez-vous qu’il pousse ?

Publicités

sur le lutrin : Lao Zi

La puissance, c’est imposer sa volonté aux autres. La force, c’est se l’imposer à soi-même.

Lao Zi

En l’an 2018

En ce début d’année 2018 je vous adresse tous mes vœux  de bonheur et de bonne santé. Je vous souhaite de nombreux temps de pause pour lâcher prise et trouver un peu de sérénité. Ce qui s’annonce pour cette nouvel année est inquiétant pour nos libertés, notre sécurité, la pérennité de notre mode de vie et de nos valeurs, notre pouvoir d’achat…   Et puis la violence continue d’envahir notre société : toujours plus d’agressions de policiers, de véhicules incendiés, d’incivilités, d’actes de barbarie… j’avais écrit un billet sur ce thème en 2012 : « une culture de la violence ? ». Le moins que l’on puisse dire c’est que rien ne s’est amélioré depuis. Nos dirigeants font de belles déclarations d’indignation devant les médias, mais les actes ne suivent pas 😠 ! Lire la suite

art-journal à ma façon : collage et fleurs séchées.

bonjour tout le monde ! Pour ces deux nouvelles pages de mon art-journal j’ai changé de procédé. Le fond de la page est un collage de morceaux de papiers colorés, Joss Paper. J’ai déchiré les feuilles et organisé les pages dans un mélange d’aléatoire et de réflexion esthétique. Le Joss Paper que j’utilise est un papier fabriqué en Chine. Les asiatiques l’utilisent comme offrande, en particulier dans leur culte des morts. Pour moi c’est avant tout un matériau d’une belle texture et aux couleurs harmonieuses. La géométrie des frises réalisées avec un pochoir que j’avais découpé préalablement, et les quadrillages fait avec des tampons et un bout de calicot (employé comme un pochoir !) ordonnancent l’ensemble. Lire la suite

sur le lutrin : Conrad l’imaginaire

On pourrait dire que la philosophie est une façon de parler intelligemment de ce qu’on ne connaît pas.

Eric Martel,  « Conrad l’imaginaire »

 

Art-Journal à ma façon : premières pages

bonjour à toutes et à tous. Lorsque j’ai découvert le art-journaling j’ai tout de suite été séduit par le concept. La base est généralement un carnet ou un cahier. Il peut être très simple ou très luxurieux, acheté dans le commerce ou relier par soi-même… tout est permis. Il y a pourtant quelques canons à respecter, comme par exemple la double page, que je m’autorise à transgresser au gré de ma fantaisie ! Le art-journal est un dérivé de journal intime. En réalité il en est Lire la suite

sur le lutrin :Vincent Roca

Notre philosophie ? Thèse, antithèse, charentaises.

Vincent Roca