Sur le lutrin : Ira Lewis

« La différence entre un chien et un chat : Le chien pense : ils me nourrissent, ils me protègent, ils doivent être des dieux. Le chat pense : ils me nourrissent, ils me protègent, je dois être dieu. »

Ira Lewis

Mandala : pensée dynamique !

Bonjour tout le monde ! Dans cette nouvelle composition j’ai introduit une figure qui n’est pas circulaire pour briser la symétrie et une certaine monotonie des cercles concentriques du mandala. Je voulais que mon tableau inspire une méditation dynamique. La difficulté était de préserver l’équilibre de l’ensemble dans un dessin qui commençait à devenir plus complexe et qui risquait de se disperser en une multitude de sous-ensembles décousus.

La pensée dynamique n’est pas de l’agitation mentale ! Elle repousse la dispersion et le chaos pour tendre vers l’équilibre et la sérénité. C’est un cheminement pour appréhender la vie positivement.

J’ai dessiné mon mandala sur une feuille de papier « layout » (29,7 X 42 cm). Je commence par tracer mes motifs au crayon papier, puis quand je suis satisfait du résultat je repasse sur les lignes au marqueur noir. Les couleurs sont posées avec des feutres à alcool.

J’espère que vous trouverez dans ce mandala un rayon de positivité pour chasser l’anxiété et le stress de votre environnement !

Saint Cado à l’aquarelle, nouvelle version !

Bonjour tout le monde. Aujourd’hui je vous montre une nouvelle version de mon aquarelle sur Saint Cado. Je vous rassure : je ne vais pas remplir mon blog de trente six versions de la même peinture ! Mais à l’occasion de ma redécouverte de l’aquarelle j’ai souhaité partager avec vous mes premiers pas et l’évolution de mon travail.

Cette nouvelle interprétation est dans un format un peu plus grand que précédemment  : 23 X 30,5 cm, papier Fabriano Artistico 300 g/m2. Autre changement, qui n’apparaît peut-être pas évident sur le blog, j’ai modifié ma palette et le traitement des couleurs. J’essaie également de prendre de la distance avec mon motif, d’avoir plus de liberté créative mais sur ce point j’ai encore des progrès à faire.

 

Sur le lutrin : René de Obaldia

« Le chat, une sentinelle de l’invisible… »

René de Obaldia

Des cartes pour s’occuper les mains !

 

Carte nid d'oiseau_v3

bonjour à vous lectrices et lecteurs de ce blog !

Je ne m’ennuie jamais ! Tant que je serai à peu près valide j’aurai toujours des projets. Certes ils ne se concrétisent pas toujours, mais ma vie déjà bien avancée ne suffirait pas pour tout réaliser ! Pourtant je suis à l’opposé de ces gens qui hantent Lire la suite

ciel d’orage et soleil sur Saint Cado

St Cado

Bonjour à toutes et à tous,

Saint Cado dans le Morbihan. Un ciel lourd d’orage et soudain un rayon de soleil perce l’horizon pour illuminer les façades. Une lumière magnifique et si inspirante mais très difficile à rendre pour l’apprenti aquarelliste que je suis ! Il s’agit ici d’une tentative bien maladroite, un travail d’étude en quelque sorte, qui m’a permis d’ébaucher une solution pour aborder ce thème. J’ai pu cerner les éléments problématiques du sujet et tenter une première réponse qui m’ouvre des perspectives pour une prochaines version…

C’est un petit format, 18 X 24 cm sur papier Fabriano 25 % de coton, 200 g/m2.

Sur le lutrin : George Bernard Shaw

« L’homme est civilisé dans la mesure où il comprend le chat. »

George Bernard Shaw

Quelques pensées 2

pensées_2

Bonjour à toutes et à tous !

Je poursuis mon exploration dans le monde de l’aquarelle. Après des expérimentations diverses et une première version de mon thème du moment (voir article précédent) voici une deuxième version qui je l’espère est un peu plus aboutie. J’ai peint ces pensées de mon jardin sur un papier Etival de 300 g/m2, dans un format un peu plus grand : 24 X 30 cm. Pour la première version c’était un Fabriano Artistico. C’est l’occasion pour moi de tester les différentes marques car la qualité du papier est très importante. Je suis trop peu expérimenté pour affirmer qu’il y  a des marques et des produits de meilleure qualité, mais je constate qu’il y en a qui me correspondent mieux et avec lesquels je suis plus à l’aise.  Je vais continuer à travailler mon motif. J’espère pouvoir faire mieux et je crois qu’il a encore beaucoup de potentialité. Mais je pense que je vais faire une petite pause pour aborder un autre thème et ne pas me lasser. Peut-être un paysage…

Quelques pensées

Bonjour tout le monde !

Il y a très longtemps je m’étais essayé à l’aquarelle. Assez déçu du résultat j’avais vite abandonné cet art. Je pensais que ce n’étais pas pour moi. Dernièrement j’ai voulu m’y remettre en mettant à profit la période de confinement. Il me restait des pages dans mon bloc de papier  spécial pour l’aquarelle. Et grande découverte pour moi : en aquarelle la qualité du papier est essentielle ! J’ai compris, mais j’ai mis le temps (!), que mon papier est très difficile à exploiter et que c’est sans doute la raison de mon découragement d’il y a longtemps. C’est un vrai buvard : il absorbe et fixe instantanément l’eau et les couleurs. Impossible pour moi de travailler les fonds et d’exploiter les techniques de l’aquarelle sur ce support. Par chance j’avais sous la main un petit bloc de papier aquarelle (18 X 12,5 cm) d’un grand fabricant italien. C’est le jour et la nuit ! J’ai fais un test en peignant ces quelques pensées de mon jardin. Sur ce papier italien c’est un vrai plaisir ! Je sais qu’il y a parmi vous des aquarellistes confirmé(e)s, soyez indulgent(e)s je ne suis qu’un modeste débutant !

Sur le lutrin : Jean Cocteau

« J’aime les chats parce que j’aime ma maison, et qu’ils en deviennent peu à peu l’âme visible. »

Jean Cocteau